Il était une fois les filles… Mythologie de la différence

Les filles et les garçons sont différents. Certes !

Mais les différences physiques doivent-elles décider du mode de vie de chacun ? Les filles ont-elles des obligations et des droits différents de ceux des garçons ?
Vie sociale, carrière professionnelle ou vie amoureuse : Pourquoi depuis des millénaires, la société suit-elle aveuglément des règles distinctes selon que l’on soit fille ou garçon ?
L’histoire, les religions, le droit et même l’art ont, en tout temps, placé la femme dans l’espace conjugal, l’homme évoluant à l’extérieur. Assignées au travail domestique, et à la reproduction de l’espèce, les filles ont longtemps été interdites d’activités dites « masculines » les sports, les métiers, l’étude des sciences etc. Au nom de cette différence, certains écrits prétendent autoriser un mari à battre sa femme, obliger une fille à se marier selon la volonté de son père, ou interdisant aux filles d’étudier ou de suivre une carrière professionnelle. Des visions archaïques du monde !
En remontant aux origines et aux mythes fondateurs de notre civilisation, ce livre s’attache à expliquer comment les peurs des hommes ont engendré et transmis de génération en génération cette « mythologie de la différence » source injustifiable d’une misogynie ordinaire, et de discriminations encore trop présentes dans nos sociétés.

Editeur Actes Sud Jr
ISBN : 978-2742797097
PVP : 15,5€

Contact

    Copyright © Patrick Banon tous droits réservés